Classement Des Vins De France

Edition du 21/02/2017
 

ARNOUX & Fils

Patrimoine

ARNOUX & Fils

Un vignoble dans la Famille depuis 8 générations !


A ses côtés : le Château Lestours Clocher 2012, un joli Vacqueyras. De délicieux arômes de fruits compotés, les tanins sont bien assouplis grâce à son élevage de 3 ans, belle présence en bouche très ronde, très souple, un vin plaisir. Le Château Lestours Clocher Les Pénitents 2012 est une cuvée plus puissante avec un fruit bien présent arrondi par la barrique, un vin très gourmand. La nouvelle cuvée 1717 millésime 2012 dont nous venons de finir les assemblages est un vin magnifique, élevage de 30 mois en bois, arômes de torréfaction, de café, vin très concentré, issu de tous petits rendements 18 hl/ha, un vin donc très concentré avec beaucoup de finesse et d’une complexité énorme, agréable à boire dès à présent mais qui a un potentiel de garde. En 2013, nous n’avons pas produit notre cuvée 1717. Nous n’avons pas fait de grosses extractions, nous avons travaillé le fruit, des vins faciles et souples. Nous avons aussi de très jolis 2014, dont Vieux Clocher, un vin gourmandise dominé par la fraîcheur du fruit et des notes épicées, pour lequel on ne cherche pas trop de complexité, le vin est très accessible, très agréable, très friand. Le 2015 est un très bon millésime, et, petite nouveauté nous allons sortir un vin Bio sous notre marque Genus en Côtes-du-Rhône.” On patiente avec ce superbe Vacqueyras “1717” 2011, qui rend hommage au début de l’histoire vigneronne de la famille, sélection parcellaire des plus vieilles vignes de Grenache et Syrah, un vin velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, légèrement épicé en finale, comme il le faut. Excellent Vacqueyras rouge Jean-Marie Arnoux cuvée Non Filtrée Récolte 2013, d'une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de grillé, un vin dense et de très bonne évolution. Il y a également ce CDR Seigneur de Lauris Vieilles Vignes rouge 2013, une réussite, de robe pourpre intense, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d'épices.  Le Vacqueyras Seigneur de Lauris blanc 2014, de robe jaune clair, très bien équilibré, au nez vif, est un vin suave mais tout en fraîcheur, aux arômes complexes et puissants (acacia, fougère, pomme), de bouche ample et racée, que l’on peut prévoir sur des calamars à l'encre.

   

ARNOUX & Fils

Marc et Jean-François Arnoux
Cave du Vieux Clocher
84190 Vacqueyras
Téléphone : 04 90 65 84 18
Télécopie : 04 90 65 80 07
Email : info@arnoux-vins.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VALLEE DU RHONE
e_vallee-du-rhone.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
BEAUCHENE (Bl)
FORTIA (BI)
MONT-REDON (BI)
André MATHIEU (BI)
ABBE DINE
CHARBONNIERE
HAUT DES TERRES BLANCHES
JACUMIN (Bl)
SAJE (Bl)
SOLITUDE
LES 3 CELLIER (Bl)
La MEREUILLE
CLOS SAINT-PIERRE
SERGUIER (Bl)
TOUR SAINT-MICHEL
SABON ROCHEVILLE
BOIS DE BOURSAN
GRADASSI
MASQUIN
NALYS
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

ARNOUX (Va)
CHAMP-LONG (Ve)
GARRIGUE (VA)
MOULIN (Vi)
TARA (Ve)
Pierre AMADIEU (Gigondas)
DEURRE (Vi)
CROIX DES PINS (Gigondas)
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
CARABINIERS (Lirac)
JABOULET (Ermitage)
SAINT CLAIR (Cr-H)
ROSIERS (CR)
LEVET (CR)
DUCLAUX (CR)
JONCIER (Lirac)
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)
4 VENTS (Cr-H)
BRUYERES (Cr-H)
OR ET DE GUEULES (Cn)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
Gilles FLACHER (SJ)
JAQUES FAURE (Die)
GUY FARGE (SJ)
LA VERRERIE (Lu)
PEYRE (Lu)
PUY DES ARTS (Lu)
ROUCHIER (SJ)
ROYERE (Lu)
MONTINE (GA)
GRANGIER (CO)
AURETO (Lu)
BIZARD (GA)
FONTVERT (Lu)
PICHON (CO)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

CLAVEL
ALARY (BI)
REDORTIER
AMAUVE
BEAUVALCINTE
GAYÈRE
VALERIANE
MOULIN POURPRÉ
SAINT-ESTÈVE
CAVE DE GRAVILLAS
COLLINES
ROLIÈRE
LAURIBERT
MAGALANNE
BERNARDINS
CHATEAU VIEUX
CROIX BLANCHE
Cave SAINTE-CÈCILE
CHAPELLE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
JULIETTE AVRIL*
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

ENCHANTEURS (Ve)*
(PESQUIÉ (Ve)*)
CAMARETTE (Ve)*
PUY MARQUIS (VE)*
(PIERRE DU COQ*)
PÉQUELETTE (Vi)
CLOS des CAZAUX (Va)
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
VALCOMBE (Cn)
(MOURGUES DU CRES (Cn))
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
FONTENILLE (Lu)
(CANORGUE (Lu)*)
POULET (Die)
COULET (CO)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

AURE
BONUM VINUM*
GRAVENNES
FAVARDS
(CABASSE)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
LOU FREJAU
BANNERET*
BRUSQUIÈRE*
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

(SAINT-VINCENT (Vi))
TERRA VENTOUX
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
(Baron d'ESCALIN (GA))
COTES-DU-RHONE
DIVERS

(CAVE DE VISAN)
FONTSEGUGNE*
MARTIN

> Nos coups de cœur de la semaine

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec quelque 63 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin et ses deux fils, Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. “En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”. Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, et replanté ces dernières années. Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un pressoir pneumatique.” “Le 2014 nous promet des vins assez légers, nous dit Loïc Augustin, pas trop d’alcool ce qui plaît aux consommateurs, les Syrahs étaient bien mûres. Nous n’avons pas poussé trop l’extraction, nous privilégions le fruit. Ce sera un millésime très agréable à déguster rapidement. De toutes manières, au Château Fabas, nous n’aimons pas les vins trop corsés ou riches en alcool. Les consommateurs, eux aussi, recherchent plus de finesse, de légèreté, un vin pas trop puissant, plutôt aromatique.” Superbe Minervois cuvée Seigneur 2012, né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud, 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le vin est charnu, avec des notes prononcées d’épices, des arômes de fruits confits. Le Minervois Le Moural 2012, avec un peu moins de structure que la Cuvée du Seigneur, tout en rondeur, aux arômes de cerise confite. Le Minervois Serbolles blanc 2014 (base de Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure.

Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas

Château POMYS


Un vignoble de 12 ha, avec une moyenne d’âge des vignes de 25 ans (60% de Cabernet-Sauvignon, 30% de Merlot et 10% de Cabernet franc, vendanges manuelles et vieillissement en fûts de chêne durant 12 à 18 mois, tri sélectif...). On se fait plaisir avec leur Saint-Estèphe 2013, de couleur profonde, ample, finement corsé, aux tanins présents mais fondus, au nez dominé par le pruneau, structuré et d’une belle valeur olfactive et gustative. Excellent 2012, persistant (griotte, violette), équilibré, gras, aux tanins mûrs, riche en couleur comme en matière, aux senteurs de fraise et d’humus, avec une pointe de poivre, tout en bouche.  Le 2011 est classique de ce millésime où la souplesse domine, de robe violacée, au nez légèrement poivré avec des notes gourmandes de fraise des bois et de myrtille. Beau 2010, aux tanins fermes et fins à la fois, gras, riche en arômes, aux notes de fruits cuits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, parfait avec des foies de poulet au raisin frais ou une épaule d'agneau braisée aux haricots. Le Saint-Estèphe Château Saint-Estèphe 2013, possédant sa propre spécificité, souple et charnu à la fois, est un vin bien typé comme il se doit, aux notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, avec des nuances de fruits cuits en bouche.  Le 2012, typé, fin et corsé à la fois, finement épicé, est un vin harmonieux et puissant, savoureux en finale, où dominent des senteurs de cassis, de griotte et d’épices. Le 2011, avec ces notes très caractéristiques de fumé et de pruneau, aux tanins harmonieux, est élégant au palais, charpenté, de bouche dense, bien fondue, où s’entremêlent des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse en finale. Le 2010, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de truffe et de mûre, légèrement épicé au palais, concentré et charnu, un vin riche en matière, aux tanins équilibrés, ample, ferme et souple à la fois, de garde comme l’est le 2009, chaleureux, charmeur, un vin où se mêlent la mûre et le cassis, solide, de bouche riche et corsée, aux tanins équilibrés et mûrs, d’une finale dense, à déboucher sur un mignon de veau à l'embeurrée de chou, par exemple. On vous accueillera avec plaisir à l’hôtellerie Pomys*** pour une halte conviviale et luxueuse. Dix chambres avec petit déjeuner, des salons spacieux et une salle de réunion, séminaires, un restaurant gastronomique et un service traiteur.

Arnaud SA
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 32 26
Télécopie :05 56 59 35 24
Email : pomys@orange.fr
Site personnel : www.chateaupomys.com

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993. “Le millésime 2015 a été une année un peu compliquée, nous raconte François Bouquier, relativement sèche, qui a donné des raisins de petite taille. La pluie d'Août n'a pas compensé le manque d'eau, d'où de faibles rendements (35 à 40 hl/ha) pour les blanc et les rouges. Les blancs sont équilibrés, volumineux, aromatiques. Les rouges ont une belle homogénéité, de la rondeur, de la richesse, de beaux degrés naturels. En bref, peu de récolte, mais une maturité rapide et optimale. Millésimes à la vente en 2016 : en rouge, 2012, 2013, puis 2014 au Printemps ; en blanc : 2015.” François Bouquier ne participe pas aux concours et reste fidèle à ne produire qu'un seul vin rouge et un seul vin blanc. Il intensifie sa production en blanc en ajoutant 1 hectare afin d'atteindre 3 ha 5 en production. Son Pessac-Léognan rouge 2013, savoureux, aux notes de groseille et d’humus, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Excellent 2012, de couleur soutenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe foncée, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, est tout en bouche, avec beaucoup de structure, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Remarquable Pessac-Léognan blanc 2014, aux nuances de fleurs, finement poivré, gras mais nerveux, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample, à déboucher aussi bien avec des brochettes de fruits de mer qu’avec une aiguillette de boeuf en gelée. Le 2013, un vin sec mais suave, de jolie robe dorée, très rond, très fruité, de bouche puissante et persistante, aux notes d’amande et pêche. Le 2012 est d'une très belle persistance d'arômes, avec des nuances de pêche et de tilleul, est tout en distinction. Le 2011, avec cette ampleur caractéristique, alliant charpente et finesse, d'une belle finale aromatique (poire, bruyère...).

Jean et François Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Télécopie :05 56 64 55 24
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

LA BASTIDE BLANCHE


La restructuration du Domaine par la famille Bronzo remonte au début des années 1970. L'encépagement constitué pour plus de la moitié de Mourvèdre ce qui confère au vin ces arômes si profonds. Le vignoble de 28 hectares est planté tout en coteaux sur des parcelles aménagées en restanques pour une partie, sur des sols très profonds graveleux et caillouteux de type argilo-calcaire. Les méthodes de culture restent très traditionnelles avec des labours fréquents, une fertilisation organique et aucun emploi de désherbant chimique. Les vendanges entièrement manuelles s'effectuent dans de petits bacs pour que le raisin parvienne intact à la cave. Le terroir très fracturé produit de faibles rendements, ce qui permet d'obtenir des vins à forte personnalité, très concentrés avec des arômes puissants tout à fait exceptionnels. Le vin est riche associant structure et finesse, charnu et racé en bouche, d'une belle persistance aromatique, de très belle garde.

Michel Bronzo
367, route des Oratoires
83330 Sainte-Anne-du-Castellet
Téléphone :04 94 32 63 20
Télécopie :04 94 32 74 34
Email : contact@bastide-blanche.fr
Site : bastideblanche


> Nos dégustations de la semaine

Alain & Matthieu MABILLOT


Matthieu Mabillot, après avoir travaillé dans le commerce lié au vin, en Australie et en Californie notamment, reprend tranquillement, depuis 2009, l'exploitation familiale d'Alain, qui prévoit sa retraite.
Une réussite certaine avec leur Reuilly blanc sauvignon 2013, de bouche délicate et harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits mûrs, bien marqué par son terroir, associant souplesse et vivacité. Le Reuilly blanc Mont Cocu 2012, vignes de sauvignon conduites en culture raisonnée sur l’ensemble des parcelles, dégage des arômes intenses, un vin suave, subtil et puissant à la fois, où s’entremêlent les fruits mûrs et les fleurs fraîches, parfait sur des écrevisses comme sur une escalope de veau.
Excellent Reuilly rouge La Ferté Pinot Noir 2011, bien élevé en fûts de chêne, aux reflets pourpres, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, complexe comme nous les aimons, aux tanins bien fondus mais présents. Joli Pinot Noir 2013, de robe intense, parfumé (fruits frais, humus...), développe ampleur et rondeur, un vin très légèrement poivré en finale. Le Reuilly rosé 2013. est sec et classique, bouqueté et franc comme il le faut.

3, chemin de L'Orme - Villiers Les Roses
36260 Sainte-Lizaigne
Tél. : 02 54 04 02 09 et 06 83 03 91 27
Fax : 02 54 04 01 33
Email : matthieu.mabillot@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine BURGUÉ-SÉRÉ


Ce vignoble de 4 ha, à 300 m d'altitude, est exposé à flanc de colline, en terrasse, exposition Sud, Sud-Est sur un sol argilo-limoneux. L'exploitation est familiale depuis 5 générations.
Beau Jurançon La Palombière 2008, vendangé début décembre, une cuvée fermentée et élevée en foudres de 24 à 30 mois, d'une onctuosité raffinée, tout en arômes (pain d'épices, pomme mûre), un vin très savoureux, avec des notes de fruits acidulées en finale (12€). Le Jurançon Tradition 2009, Petit Manseng vendangé jusqu'à mi novembre, vinification en cuves Inox suivi d'un passage de 12 à 18 mois en tonneaux de chêne, est un vin de bouche franche, fraîche et suave à la fois, tout en fruits, d'une bonne persistance, parfait sur un roquefort (8€). Excellent Jurançon sec, d'une jolie complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citronnelle, de poire et de narcisse, dense, rond et distingué, tout en fraîcheur et persistance en finale. Pas besoin d'hésiter.

Annie et Jean Séré
157, chemin Labiste-Bassot
64110 Saint-Faust
Tél. : 05 59 83 06 40
Fax : 05 59 83 06 40
http://jurancon-domaine-burgue-sere.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine KOCH René et Michel


Une entreprise familiale exploitant 12 ha de vignes. Depuis 2001, les vignes sont cultivées dans le respect de l’environnement et suivant le cahier de charge Tyflo (production intégrée - contrôle Ecocert).
“Superbe millésime 2015 dans toutes les appellations, nous dit Michel Koch, et notamment l'exceptionnel Riesling du à la sécheresse. La vendange des Crémants a commencé tôt car les degrés montaient rapidement.
Ventes en 2016 : 2014 dans plusieurs appellations puis 2015. On peut choisir aussi des millésimes plus anciens, du Gewurztraminer Vielles vignes 2009, du Gewurztraminer 2013, et bien d'autres bouteilles. En 2016, encore, sortie d'une nouvelle cuvée en Riesling Grand Cru 2014 Vendanges Tardives, Le Jardin de Lucie.”
Remarquable Riesling Grand Cru Muechberg 2014, ample au nez comme au palais, aux notes d’amande et de rose, de bouche harmonieuse, est un vin bien charpenté, généreux. Très savoureux Gewurztraminer 2013, équilibré, parfumé, séduisant, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, harmonieux et distingué. 
Superbe Pinot Gris Grand Cru Muenchberg Vendanges Tardives, avec des arômes d’acacia et de fruits mûrs, gras mais d’une belle fraîcheur en bouche, aux notes de fruits confits, typé comme le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2011, aux notes d’abricot et de miel, d’une belle ampleur au palais.
Tout en bouche, ce Pinot Gris Grand Cru Muerchberg 2009 est subtil, très parfumé, tout en distinction, souple, avec des arômes de grillé et d’amande, un vin d’une finale intense. Le Pinot Noir cuvée WH 2013 (ce sont les initiales des terroirs granitiques d’où est issue cette cuvée, le Winzenberg et le Heissenberg), de jolie robe grenat, est ample, aux notes d’humus, de pruneau et de cassis. Séduisant Riesling Heissenberg 2014, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, de finale fruitée, comme le Sylvaner Zelberg 2013, de bouche nerveuse et dense à la fois. Le Gewurztraminer cuvée Zoé 2014, très équilibré, au nez complexe, d’une jolie persistance en bouche, est un vin bien fondu.
Nouvelle cuvée, Le Jardin de Lucie : un Riesling Grand Cru Muenchberg 2014 Vendanges Tardives, dense et onctueux, puissant et parfumé, est tout en finesse aromatique (rose, miel, pain brioché...).
Le Crémant d’Alsace brut sent la pomme mûre et les noisettes, harmonieux et savoureux, tout en finesse d’arômes en bouche, très persistant comme ce Crémant rosé, de jolie teinte, parfait sur les tartes aux fruits.

5, rue de la Fontaine
67680 Nothalten
Tél. : 03 88 92 41 03
Fax : 03 88 92 63 99
Email : contact@vin-koch.fr
www.vin-koch.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015

 



Château de CRAIN


Guy LARMANDIER


Château VAISINERIE


Domaine Jacques CARILLON


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Les Clos MAURICE


LES VINS GEORGES DUBOEUF


BAUMANN-ZIRGEL


Clos RENÉ


Eugène RALLE


Domaine de SARRY


LOMBARD et Cie


Domaine de VIAUD


Charles SCHLÉRET


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Domaine Jean-Marie NAULIN


Domaine de MONTIGNY


Frédéric ESMONIN



DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU LA GALIANE


CHARLES SCHLERET


CHATEAU LAROQUE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE ALAIN MICHAUD


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU DES PEYREGRANDES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales